Accueil Mon BlogEn Australie Comprendre la Rego en Australie pour bien immatriculer son véhicule

Comprendre la Rego en Australie pour bien immatriculer son véhicule

par Mailoisinoz

Une fois en Australie, tu vas sans doute avoir envie d’acheter un véhicule. Cela peut être très utile, notamment si tu fais beaucoup de road trip. Après l’achat de ton véhicule, tu vas devoir l’immatriculer. C’est ce que l’on appelle la « Rego » ou Registration. Les démarches administratives sont complexes à comprendre, puisqu’elles diffèrent d’un État à l’autre. Mais pas de panique, dans cet article, je t’explique dans les détails la Rego en Australie.

La Rego en Australie, c’est quoi ?

En Australie, comme en France, tous les véhicules ont l’obligation d’être immatriculés, sans ça, tu ne pourras pas déplacer ta voiture. Tous les nouveaux propriétaires d’une voiture doivent donc demander la Rego, ou registration. C’est un document, qui identifie ta voiture. C’est un peu l’équivalent de la carte grise française. Par ailleurs, les démarches pour en faire la demande dépendent du territoire sur lequel tu achètes ton véhicule. Avant de demander ton immatriculation renseigne-toi bien sur la réglementation de l’État qui te concerne. 

Télécharge mon appli gratuitement en cliquant sur l’image

De plus, la Rego doit obligatoirement être au nom du nouveau propriétaire de la voiture. Après son achat, tu devras donc procéder au transfert, à l’achat ou à la demande d’une nouvelle Rego. En fonction de l’État dans lequel tu l’achètes, sa durée de validité diffère entre 3 et 12 mois.

Par ailleurs, la registration comprend aussi la CTP (Compulsory Third Party insurance). C’est une assurance complémentaire qui couvre les dommages corporels infligés à une tierce personne. La CTP ne couvre cependant pas les dommages matériels, c’est pourquoi il est préférable de prendre une assurance complémentaire.

Attention : elle est automatiquement comprise dans tous les États sauf dans le New South Wales. Si tu te trouves dans cet État, il faudra donc que tu souscrives à une assurance privée : la « green slip ».

Je te conseille donc fortement d’acheter un véhicule qui possède déjà une Rego, que tu devras ensuite juste transférer à ton nom.

Pourquoi la Rego est-elle obligatoire en Australie ?

Comme tu l’auras compris, la Rego est une démarche obligatoire en Australie, car sinon, tu seras dans l’illégalité. En effet, sans elle tu ne peux ni conduire, ni déplacer ton véhicule. De plus, tu ne seras pas assuré pour les dommages, risques et accidents que tu peux causer. Par ailleurs, si tu es dans un État qui demande un contrôle technique, tu devras sans doute faire venir un garagiste à domicile. Cela risque de te coûter très cher, donc pense à passer par mes partenaires, afin d’avoir un petit geste commercial !

À Sydney, c’est Sam de GoCar que tu peux appeler pour faire un check-up de ton véhicule. Si tu es à Melbourne, appelle plutôt Jérémy de chez Euro Performance Garage.

Rego Australie

Les démarches spécifiques pour faire sa demande de Rego en Australie

Avant toute chose, saches que pour faire ta demande de Rego en Australie, tu as besoin d’être physiquement présent dans l’État dans lequel tu as acheté ta voiture. En effet, en fonction de ton État, tu devras, sans doute, te rendre en personne au service des transports. De plus, procéder au transfert de Rego dans les 14 jours, qui suivent l’achat, sauf pour le Western Australia fait exception à cette règle.

Par ailleurs, les démarches changent d’un État à l’autre, sur trois points principaux : 

  • Le contrôle technique : certains États sont plus exigeants que d’autres. De plus, le contrôle technique devra s’effectuer au moment de l’achat ou lors du renouvellement de la registration. Certains peuvent également ne pas te demander un contrôle technique comme le NSW, SA, TAS, WA, NT. 
  • Le coût de la Rego peut également varier selon l’État dans lequel tu achètes ton véhicule. 
  • Le renouvellement de la registration. Alors que le New South Wales impose un renouvellement tous les 6 à 12 mois, le Victoria ou la Tasmanie, autorisent le renouvellement de l’immatriculation à partir de 3 mois. 

Les différentes formalité en fonction des États australiens : 

Northern Territory

  1. L’acheteur doit vérifier si son véhicule a besoin d’une inspection (Roadworthy Certificate), ainsi que sa conformité.
  2. L’acheteur et le vendeur complètent le formulaire de transfert
  3. Le vendeur donne un reçu d’achat ou signe le « Certificat d’enregistrement »
  4. L’acheteur remet en ligne, par téléphone ou se rend en personne au bureau du MVR pour remettre :
    – Le formulaire
    – le reçu d’achat
    trois documents justifiant de son identité
    – un justificatif de domicile dans le NT (copie d’un relevé bancaire indiquant l’adresse dans le NT)
  5. L’acheteur paie la taxe d’immatriculation, et les frais de transfert

Queensland

  1. Le vendeur procède à un contrôle technique
  2. Le vendeur et l’acheteur complètent la demande de transfert du véhicule
  3. L’acheteur remplie le formulaire « Nouvelle demande client« . Attention : ton numéro CRN (Customer Reference Number) ne sera émis que lorsque tu auras envoyer les formulaires.
  4. L’acheteur peut procéder au transfert en ligne, au téléphone ou en se rendant en personne dans un bureau du QLD transport
  5. L’acheteur paie la taxe d’immatriculation, et les frais de transfert

South Australia

  1. L’acheteur et le vendeur complètent le formulaire de transfert . Le transfert se fait à l’aide d’un compte mySAGOV.
  2. Le vendeur envoie au bureau de SA Transport la partie  « Avis de cession ». 
  3. L’acheteur remet en personne ou en ligne au service SA Transport :
    – le formulaire de transfert
    – trois pièces d’identité dont un passeport avec le numéro de votre visa
    – un  justificatif de domicile  en SA (relevé bancaire ou lettre de la banque)
    – reçu d’achat 
  4. L’acheteur paie la taxe d’immatriculation, et les frais de transfert

Tasmania

  1. L’acheteur doit vérifier si il a besoin d’une inspection de pré-enregistrement délivrée par une station d’inspection agrée (AIS)
  2. L’acheteur et le vendeur complètent le formulaire de transfert
  3. Le vendeur fournit un reçu d’achat
  4. L’acheteur se rend en personne au bureau Tasmania Service Office, ou remet en ligne :
    – le formulaire
    – le reçu d’achat
    trois documents justifiant de son identité
    – un justificatif de domicile dans en Tasmanie (copie d’un relevé bancaire)
  5. L’acheteur paie la taxe d’immatriculation, et les frais de transfert

Victoria

  1. Le vendeur procède à un contrôle technique (RWC)
  2. Le vendeur et l’acheteur complètent la demande de transfert du véhicule
  3. Le vendeur donne un reçu d’achat
  4. L’acheteur se rend en personne au bureau de VicRoads, ou remet en ligne (ou par téléphone) :
    – le formulaire
    – le RWC
    – le reçu d’achat
    une preuve d’identité
    – un justificatif de domicile.
  5. L’acheteur paie la taxe d’immatriculation, et les frais de transfert

Western Australia

  1. L’acheteur doit vérifier si son véhicule a besoin d’un contrôle technique
  2. L’acheteur et le vendeur complètent et soumettent le formulaire de transfert, et l’acheteur doit également remplir le formulaire « preuve d’identité »
  3. Le vendeur donne un reçu d’achat
  4. L’acheteur remet en personne, par courrier ou en ligne au bureau du DOT WA :
    – les 2 formulaires + le reçu d’achat
    – Deux documents justifiant de son identité
    – un justificatif de domicile dans le WA
    – une adresse de domicile ou de garage se trouvant dans le WA
  5. L’acheteur paie la taxe d’immatriculation, et les frais de transfert

New South Wales

  1. Un contrôle technique doit avoir lieu si le véhicule a plus de 5 ans.
  2. L’acheteur et le vendeur complètent la demande d’inscription
  3. Le vendeur donne un reçu d’achat
  4. L’acheteur remet en ligne, ou en personne au bureau du NSW Service :
    – le formulaire
    – le reçu d’achat
    – deux documents justifiant de son identité
    – un justificatif de domicile dans le NSW
  5. L’acheteur paie la taxe d’immatriculation, et les frais de transfert
Rego Australie

ACT

  1. Le vendeur procède à un contrôle technique
  2. Le vendeur et l’acheteur complètent la demande de transfert du véhicule
  3. Le vendeur fournit un reçu d’achat et envoie la partie « avis de cession », ainsi que la copie complète du formulaire de transfert à Access Canberra
    Courrier : Access Canberra – Road Transport Authority, PO Box 582, Dickson ACT 2602.
  4. L’acheteur se rend en personne au bureau des transports ou donne en ligne (ou par téléphone) :
    – le formulaire
    – le contrôle technique = « certificat d’inspection »
    – le reçu d’achat
    – trois preuves d’identité
    – un justificatif de domicile.
  5. L’acheteur paie la taxe et les frais du transfert

Note : le reçu d’achat doit contenir :

  • Les noms, adresses, et signatures de l’acheteur et du vendeur
  • La marque, le modèle, la couleur et l’année du véhicule
  • Date et prix de vente
  • Numéro de plaques
  • Certificat d’immatriculation du véhicule (NIV)

Maintenant que tu sais tout sur la Rego en Australie, tu peux te lancer sans crainte dans les différentes démarches administratives. Pense à bien te renseigner sur les sites des États avant de commencer une démarche. Cela te permettra notamment d’être à jour sur les coûts et la procédure à suivre pour obtenir la Rego.

Si tu souhaites traduire ton permis français je peux également t’aider à effectuer cette démarche. Et si jamais tu as d’autres questions, n’hésite pas à m’envoyer un message sur Instagram ou sur WhatsApp

5/5 - (1 vote)

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous le souhaitez vous pouvez modifier ce paramètre . J'accepte En savoir plus